Pourquoi notre huile d'olive est différente ?

Une couleur intense

La plupart des huiles sont jaunes. C’est une preuve que ces huiles sont vides et « vieilles » car ces composants disparaissent avec l’âge. Une huile d’olive naturelle et riche en vitamines et polyphénols est de couleur verte. Ceci est un signe très important de la présence ou non des réels composants “santé” de l’huile.

L’huile d’olive peut se consommer deux ans après la récolte mais elle est meilleure et plus riche pour la santé quand elle est très jeune, dans les 6 mois après récolte.

On vous vend des huiles d’olive dans des verres sombres ce qui est bon pour la conservation, l’huile craint la lumière, mais cela vous empêche d’estimer la réelle couleur.

 

Un goût unique

Notre huile d’olive étant plus riche en composants santé a de l’ardence et de l’acidité.

Quand vous prenez en bouche une cuillère de notre huile naturelle, elle va piquer la gorge, parfois même fort, avec un arrière fond acide. C’est bon, c’est normal, et même excellent.

C’est la preuve qu’elle est forte en bons composants notamment en vitamines A et E et en polyphénols. Ces phénomènes disparaissent totalement quand elle accompagne les aliments, il n’en ressort alors que le goût fruité et le goût d’olive fraiche.

Verte et poivrée, cette huile est plus qu’un condiment, c’est un véritable médicament. Le vrai régime Crétois c’est avec cette huile d’olive naturelle.

Du temps et du respect

L’olivier peut vivre des milliers d’années et plus il est vieux et plus son huile est forte. Or les plantations industrielles sont replantées régulièrement car les récoltes mécanisées cassent les arbres. En Espagne ces pauvres oliviers ne durent que 20 ans ! Leurs huiles sont pauvres dés le départ.

 

Nos oliviers sont très vieux, tous de la même variété la Galega. Ils viennent des ancêtres et restent dans la famille, là où ils ont été plantés. La récolte est respectueuse mais bien sûr bien plus lente et devrait être coûteuse si ce n’était le producteur lui même qui ne la faisait. C’est la tradition naturelle et rien ne peut la remplacer.

 

Nos oliviers du Portugal ne sont quasiment pas arrosés. Ils sont dispersés partout dans la montagne, les petits champs. Ils restent seuls toute l’année, aucune pollution, aucun engrais non plus. La nature du Portugal seulement. Plus on arrose et moins de polyphénols restent. Les acides gras sont là mais l’arbre ne produit plus ces polyphénols qui sont des produits de protection pour lui même.

Il faut donc de vieux arbres avec des récoltes à la main, pas d’arrosage, pas d’engrais, pas de pollution. Du temps, de la main d’œuvre, du respect.

Un pressoir artisanal

Pour le pressage les moulins sont généralement tous corrects même s’ils sont modernes. L’écrasement à la pierre est probablement meilleur car ils oxygénerait mieux, c’est peu important.

La pression est partout à froid, du moins on le dit. Mais les produits industriels sont filtrés, mélangés. Ce sont certes encore des jus de fruit mais trop « propres », calibrés, constants. Et de toute façon qui viennent d’arbres plus faibles. Ici les huiles différent parfois l’une de l’autre et il n’y aucun filtre, juste une décantation et séparation eau, huile

Le résultat est une huile fabuleuse, délicieuse, fruitée mais surtout riche en produits santé comme aucune autre. Elle ne peut être produit en grande quantité ni industriellement. Elle devrait être très chère mais dans la pratique elle n’est pas vendue. Tout simplement elle est pour la famille du producteur.

Celle qu’on peut vous proposer c’est seulement quand il y en un peu trop et que le petit producteur vend le supplément.

Profitez des bienfaits de notre huile du Portugal

Acheter